Créer cette apparence

Un œil charbonneux simple

Les mots « simple » et « œil charbonneux » sont rarement utilisés dans une même phrase. L'exception à la règle? Ce style charbonneux somptueux, à la fois simple et intense. Vous pourriez croire qu'il faut beaucoup de talent pour obtenir ce résultat, mais il est réellement plutôt simple à réaliser.

Étape 1 : tracer une ligne et estomper
Tracez une ligne le long de la racine de vos cils supérieurs et inférieurs avec le High Impact Custom Black Kajal en Blackened Black, un traceur yeux d'un noir d'encre qui glisse sans effort sans tirer sur vos paupières délicates. Utilisez un pinceau traceur yeux et effectuez de courts traits rapides pour estomper le traceur en douceur.

Étape 2 : ajouter de la couleur et créer un effet charbonneux
Appliquez la couleur la plus pâle du produit All About Shadow ombre à paupières 4 couleurs en Pink Chocolate des paupières aux arcades sourcilières. Ensuite, appliquez la couleur moyennement foncée sur toute la surface des paupières et dans le creux des yeux à l'aide du pinceau contour des yeux. Finalement, appliquez la couleur la plus foncée le long de la base des cils pour intensifier le ligneur. Plus vous estompez, plus le résultat sera impeccable et charbonneux.

Étape 3 : tracer une ligne et définir
Appliquez une autre couche de traceur yeux pour ajouter de la définition et de l'intensité. En appuyant le côté de l'embout de style marqueur du Pretty Easy crayon traceur liquide sur le coin interne de la base des cils supérieurs, tracez une ligne le long de vos cils supérieurs, à prolonger légèrement au-delà du coin externe.

Étape 4 : définir les cils
Appliquez deux couches de Mascara impact volume extrême sur les cils supérieurs et une couche sur les cils inférieurs. Utilisez l'embout du mascara pour allonger les cils externes et intensifier l'effet ailé spectaculaire.

Vous voulez des conseils pratiques? Rendez-vous à n'importe quel comptoir Clinique et laissez nos experts vous offrir un service de tutoriel de maquillage ou de soins de la peau comme celui-ci.

Photos : Christine Hahn | Texte : Julie Redfern