Aperçu

Découvrir Levison Wood

Enfant, Levison Wood suppliait son père d'aller se promener dans les collines. « Ce n'était jamais assez », affirme l'auteur, le photographe et l'explorateur, qui a depuis parcouru le Nil et visité à pied quelques-unes des régions les plus reculées du monde. « Voyager de cette façon vous permet de sortir des sentiers battus et de rencontrer des gens que vous n'auriez jamais rencontrés. » Nous avons demandé à l'ambassadeur de Clinique for Men, en vedette dans la nouvelle campagne #BehindTheFace, de prendre du temps entre ses voyages pour nous parler de l'esprit d'aventure et de la manière dont il arrive à intégrer des soins de la peau dans son mode de vie nomade.

Clinique For Men : Les secrets du visage de Levison Wood

The Wink : Comment définissez-vous l'exploration?
Levison Wood :
L'exploration est plutôt difficile à décrire à cette époque. Vous avez des cartes numériques que vous pouvez agrandir dans n'importe quelle région du monde.  Mais ce n'est pas vraiment de l'exploration. Nous savons ce à quoi le monde ressemble, il s'agit simplement de partager la découverte avec d'autres personnes qui n'ont pas nécessairement la possibilité de voyager. Peu importe comment vous zoomez sur une carte, il y a certaines choses que vous ne verrez jamais, sauf si vous y êtes en personne.

TW : Qu'aimez-vous tellement à propos de l'exploration?
LW :
Il ne s'agit plus d'épingler des petits drapeaux sur une carte. C'est l'expérience de la découverte. J'ai également la possibilité de partager cette expérience avec d'autres personnes, donc il s'agit d'inspirer les gens à s'engager pour des causes, que ce soit la protection de la nature, le changement climatique ou la défense des droits des peuples oubliés.

TW : Qu'est-ce qu'une photo parfaite selon vous?
TW :
La photographie parfaite capture l'esprit et le cœur de quelqu'un et elle montre son histoire à travers ses yeux.

TW : Lorsque vous voyagez, les gens vous jugent-ils en raison de votre apparence?
LW :
Les premières impressions comptent toujours. Les gens font des suppositions et des jugements sur votre apparence. J'essaie de rencontrer les gens selon leurs propres termes. Cela signifie que je voyage à pied, que je ne transporte pas de choses coûteuses et que j'essaie de faire ce que les gens de la région font dans leur propre communauté. Cela me permet d'avoir des interactions authentiques avec les gens et de découvrir leur histoire.

TW : Y a-t-il eu un moment dans votre vie où vous avez réalisé être devenu un homme?
LW :
Je suis certainement devenu un homme lorsque j'ai joint l'armée. On vous donne beaucoup de responsabilités. Devenir soldat en Afghanistan fut un événement important pour moi. En fin de compte, lorsque vous agissez par passion, amour et respect plutôt que de vous laisser guider par la peur, c'est là que vous devenez un homme.

TW : Que définissez-vous comme réussite personnelle?
LW :
Pouvoir regarder en arrière et réaliser que j'ai pris davantage de décisions qui ne sont pas basées sur la peur, plutôt que l'inverse.

TW : Qu'est-ce qui vous rend authentique?
LW :
Je fais ce que j'aime. Je fais ce qui me passionne et c'est aussi la liberté d'explorer le monde et de prendre des risques.

TW : Que contient votre sac lorsque vous voyagez?
LW :
Je ne peux pas transporter beaucoup de choses sur mon dos, si je marche 25 milles par jour. J'ai ma vessie d'eau, mon couteau de poche, ma boussole, mon sac de survie et toutes les choses qui me gardent en vie tous les jours. Mais je transporte aussi des petites choses luxueuses : j'ai une crème FPS 50 quand je traverse le désert.

TW : Les soins de la peau sont-ils importants pour vous?
LW :
Je passe beaucoup de temps dans la jungle, la forêt tropicale, les montagnes et le désert, alors je suis toujours exposé aux éléments. C'est pourquoi je prends soin de ma peau en portant une crème FPS pour m'assurer de ne pas prendre de coups de soleil. Une autre étape importante est de rester hydraté pour ne pas que la peau vieillisse trop tôt. Un hydratant comme le Clinique For Men™ Hydratant pour la peau + revitalisant pour la barbe 2-en-1 adoucit également ce qui se trouve sous les poils du visage.

TW : Le nom de la campagne est #BehindTheFace. Quelle est une idée préconçue que les gens ont à propos de vous?
LW :
Je pense que les gens imaginent que je campe dans mon jardin et que je mange des insectes pour gagner ma vie. En fait, j'ai un peu une vie normale quand je rentre chez moi. Même si ce n'est que pour quelques mois par an.

Portrait : Chad Griffith | Photos sans les coulisses : Kike Besada Fernandez | Texte : Didi Gluck