Aperçu

Meagan Cignoli

Parlons réseaux sociaux. Si les vidéos image par image cocasses vous branchent, vous devez absolument découvrir Meagan Cignoli. Mais vous la connaissez probablement déjà! Meagan est la réalisatrice et productrice primée qui – sans exagération – a aidé à populariser la vidéo image par image dans les réseaux sociaux, une façon vraiment différente de s'engager et d'avoir du plaisir en 60 secondes ou moins. Elle collabore maintenant avec Clinique pour la célébration du lancement de The Wink. Allez voir ces trois amusantes vidéos #winkandanod créées par elle et toutes inspirées par The Wink.  Partagez votre préférée : envoyez-la à une personne qui selon vous mérite de se faire dire qu'elle est géniale. Vous voulez en savoir plus à propos de Meagan? Lisez la suite pour apprendre ce qui l'inspire, comment elle a commencé et à qui elle fera un clin d'œil.

The Wink : Les idées géniales pour des vidéos vous viennent-elles comme par magie ou trouvez-vous votre inspiration autour de vous?
Meagan Cignoli : Les deux. Parfois, des idées trottent dans ma tête pendant la nuit. Et une partie de mon inspiration me vient du monde.  J'ai tendance à transformer mes expériences de vie en une version fantastique pour des vidéos.

CdO : Qu'est-ce qui vous a amené à l'animation image par image?
MC : C'est arrivé un peu par accident. En m'amusant avec Vine, je me suis rendu compte que les photos créaient du mouvement. J'en ai fait pendant quelques semaines avant que quelqu'un me dise que c'était de l'animation image par image. J'essaie de ne pas regarder ce que les autres font dans le domaine; j'ai toujours fait ça. Je ne regarde pas d'autres vidéos d'animation image par image lorsque je peux l'éviter. J'aime travailler à partir d'une toile vierge. Je suis certaine que ça me limite sur certains points et que ça m'aide sur d'autres. Mes employés adorent regarder ce qui se fait ailleurs et apprennent beaucoup du travail des autres animateurs.

CdO : Le fait que tant de gens vous suivent sur les réseaux sociaux vous oblige-t-il à hausser la barre? Cela vous encourage-t-il ou ressentez-vous plus de pression?
MC : Avoir un grand nombre d'abonnés est merveilleux parce que cela crée des occasions et, bien sûr, cela donne de la visibilité. Et cela met aussi beaucoup de pression. Je ne publie que du contenu digne de mon portfolio; et si je ne l'ADORE pas, je le supprime après quelques jours. Cela me permet de publier des trucs amusants et spontanés tout en mettant notre meilleur travail à l'avant-plan.

CdO : Quel conseil donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite faire de l'animation image par image en utilisant uniquement son téléphone?
MC : Faire de l'animation image par image avec un téléphone est vraiment amusant et assez facile. Le plus important est de stabiliser le téléphone. Vous pouvez acheter un iStabilizer ou vous en faire un vous-même. Installez-le dans une tasse pour empêcher le téléphone de bouger ou faites-le tenir avec des livres!

CdO : Visual Country compte maintenant une équipe de 16 personnes. Qu'aimez-vous le plus et qu'aimez-vous le moins dans le fait d'être patronne et entrepreneure?
MC : Être la patronne est merveilleux, car cela me permet d'engager des personnes qui possèdent des talents différents. J'ai l'impression que nous sommes la version vidéo de Project Runway : « Vous avez 48 heures et ce sac de plastique. Faites quelque chose de magique! » Ce que j'aime le moins, c'est d'avoir à dire à quelqu'un que je n'aime pas quelque chose ou de dire « Pourquoi ne m'as-tu pas écoutée? ». C'est désagréable, mais nécessaire.

CdO : Vous avez vraiment le sens de la couleur et de la composition. Votre sens artistique se transpose-t-il dans vos choix en matière de mode et de beauté? Quelles sont vos tendances préférées de l'automne?
MC : J'ai étudié le design de mode et les arts; cela ne signifie pas que j'aie du goût, mais j'aime croire que j'en ai! Mon style est classique maintenant que je suis dans la trentaine – j'avais l'habitude de porter des trucs excentriques. Pour moi, donc, les tendances sont toujours un œil foncé, peut-être des lèvres rouges, un chandail noir en cachemire et un pantalon noir ou une jupe noire. C'est mon uniforme; je me tiens loin des tendances. Pour nos campagnes de mode, nous restons naturels et décontractés avec de l'élégance une touche « mignonne ». Ma directrice artistique, Erin, et moi essayons de trouver un équilibre pour habiller nos mannequins de façon ni trop branchée, ni trop « mignonne ».

CdO : Y a-t-il une femme qui vous inspire à l’heure actuelle, qu’il s’agisse d’une connaissance personnelle ou d’une personnalité publique?
MC : Jenna Lyons est toujours mon inspiration pour ce qui est du style, de la carrière et de la décoration. Et je suis vraiment inspirée par l'énergie et l'amour de la vie d'Iris Apfel. Elle est très occupée, mais sait prendre du temps pour rire.

CdO : Allez-vous vous déguiser pour l'Halloween? Et si oui, en quoi?
MC : L'Halloween est ma fête préférée. Je vais me déguiser soit en avion, soit en pixel!

CdO : Qu’est-ce qu’un clin d’œil symbolise pour vous?
MC : J'adore les clins d’œil. On ne fait des clins d’œil qu'aux personnes avec qui on a des atomes crochus, même si l'on vient tout juste de se rencontrer. Si on se sent assez à l'aise pour faire un clin d'œil à quelqu'un, c'est de bon augure. C'est coquin, mais cela peut aussi être une exclamation pour une blague ou un petit signe qui dit, hé, nous nous ressemblons là-dessus.

CdO : À qui enverriez-vous un clin d'œil (#winkandanod), et pourquoi?
MC : À mon associée Amber Lee, je crois qu'elle apprécierait vraiment.

Photos fournies par Meagan Cignoli